La « Snooper’s Charter »: la loi de surveillance britannique la plus extrême de l’occident !

Jeudi 17 Novembre, le Royaume Uni a d’adopté l’une des plus extrême loi en terme de surveillance dans le monde occidental.Voilà ce qu’on pouvait lire le jour de la parution de cette loi.

Plusieurs magazines, site web, réseaux sociaux, blogs ont relayé cette information. Mais concrètement en quoi consiste t’elle ?

Cette loi va donc obliger tous les fournisseurs d’accès d’Internet de conserver pendant un an les données de leurs utilisateurs, ces dernières pourront alors être accessibles par tous les services d’état, y compris la police.Cette loi autorise aussi les services de renseignement de hacker tout types d’appareil connecté.

1453484200everything1s

C’est l’actuelle première ministre Theresa May, qui est à l’origine de cette loi. Elle avait commencé à vouloir la mettre en application il y a de ça quatre ans, mais en vain.C’est donc logiquement que, une fois à la tête du gouvernement, elle décide de la remettre sur la table des négociations.

Cette loi appelée l’Investigatory Power Bill (= loi sur les pouvoirs d’investigation) ou encore appelée Snooper’s Charter (= la charte des fouineurs) est décrite par Amnesty International comme un reniement des droits de l’homme. Cette super-surveillance va à l’encontre des principes des droits civiques en matière de numérique.

Amnesty International en résume les effets probables (un peu d’anglais ne fait pas de mal):

« All UK citizens will be put under surveillance. Your Internet history will be filed and stored. Your emails and messages will be processed even read and stored. And it’s not only the spooks who’ll be poking around, as the police, councils and others will be in on some of the pot. Mass surveillance of this kind is a human rights abuse, and who knows how your data could be used if that information got into the wrong hands? Who’s to say that these are the right ones? »

Le problème d’une telle loi est qu’elle ne permet pas de garantir les libertés fondamentales des citoyens. Nos amis les rosbifs vont donc pouvoir être épié en permanence. Que ce soit vos mails, vos historiques de navigations, vos messages Facebook, vos données bancaires, ou encore pour certains votre compte caché sur un site d’échangisme… etc. En clair plus d’espace privé.

Voici la réaction cinglante d’Edward Snowden en vers cette loi :

capture-decran-2016-12-02-a-16-28-27

Le deuxième point extrêmement dangereux est lié à la sécurité de ces données et leurs réelles utilités.

Imaginons que ces données deviennent accessibles à des personnes peu scrupuleuses, suite à un hacking par exemple, toutes ces données pourraient alors être utilisés pour nuire à certaines personnes.

Le but officiel de cette loi est de protéger les citoyens de menaces terroristes, et ce en surveillant tout le monde, même de parfaits innocents… Mais ce système de collecte d’infos, décrit comme celui d’un régime autoritaire par Edward Snowden, pourrait servir par la suite à en connaitre beaucoup plus que l’on ne pense sur les populations.

Comme leurs choix et idées politiques… ce qui peut être tés intéressant en période de campagne électorale pour un gouvernement en place.Savoir ce qui inquiète la population ou pas, les tendances des opinions, pour ainsi mieux les influencer.

Je vous laisse réfléchir là dessus.

Val

 

Sources :

https://www.theguardian.com/world/2015/nov/04/investigatory-powers-bill-the-key-points

http://www.konbini.com/fr/tendances-2/royaume-uni-loi-surveillance-extreme-monde-occidental/

https://www.amnesty.org.uk/blogs/yes-minister-it-human-rights-issue/urgent-stop-ipb-investigatory-powers-bill-snoopers-charter-human-rights

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s