… Coursera

coursera-logo

Dans cet article nous parlerons de Coursera en tant que leader de l’éducation de l’ère de l’information mais aussi du bouleversement historique que la plateforme est déjà en train de provoquer.

Coursera est une entreprise numérique qui propose les meilleures formations des meilleures universités mondiales, en ligne, gratos.

Le site est lancé en avril 2012 par deux professeurs de Stanford spécialisés en science informatique et plus précisément en intelligence artificielle pour Daphne Koller, et dans l’apprentissage automatique et la robotique pour Andrew Ng. L’objectif est simple: « fournir un accès universel à la meilleure formation au monde »

Quatre mois plus tard, 1 000 000 d’inscrits, venant de 196 pays, suivant au moins un cours.

Aujourd’hui à la carte: Stanford, Princeton, Yale, Université de Pennsylvanie, mais aussi Science Po, HEC, l’ENS, l’EM Lyon et plein d’autres… (ce serait long).

Pour financer le projet, 16 millions de dollars levés auprès de VC de série A uniquement durant leur première année d’existence. Le business model est simple: tous les cours sont gratuits, mais pour avoir une certification le prix du cours à l’unité oscille entre 50 et 150€… Pour l’anecdote, le premier mois où le site a produit du revenu, celui-ci dépassait le million de dollars. Que vous payiez ou non, les cours sont accessibles sur tous appareils disposant d’une connexion internet. Chaque semaine vous serez invité à suivre les vidéos et autres supports du/des cours que vous suivez et à remplir des bilans de compétence. Avec la liberté de naviguer à votre rythme.

Mais pour bien saisir l’étendue de la révolution que Coursera provoque, regardons de plus près qui sont les utilisateurs de Coursera en mettant notre loupe sur l’un des tout premier cours disponible sur le site, le cours de computer science de Stanford, réputé pour être l’un des plus complexe et plus poussé cours d’intelligence artificielle au monde. En 2013, sur plus de 100 000 inscrits, 10 000 avaient suivi le cours jusqu’à la fin. Sur ces 10 000, 8000 habitaient un pays pauvre, et enfin sur ces 8000, 1 sur 2 avait moins de 18 ans.

Plus globalement, après un peu plus d’un an d’existence, le site comptait 17 millions d’utilisateurs, dont un tiers des utilisateurs actifs avaient moins de 18 ans. En 2014, c’était plus de la moitié.

Cependant, les certifications ne sont toujours pas reconnues. Pour Oussama Ammar, cela annonce l’arrivée d’un tsunami d’entrepreneurs. Si des jeunes sur-éduqués ne trouvent pas leur place dans des grandes entreprises à l’instar de leurs camarades de Stanford, alors ils n’auront d’autre choix que d’entreprendre.

Pour info, tous les cours de la plateforme ne s’adressent pas aux futurs ingénieurs de la NASA, et certains sont même très accessibles, même en anglais 🙂

Moustache

Le site: https://www.coursera.org/


Les sources:

TED talk de Daphne Koller, co-fondatrice de Coursera (2012)

Nicolas Colin et Oussama Ammar (The Family) attaquent l’éducation nationale (sept 2014)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Coursera

https://www.coursera.org/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s