… L’effet de dotation

Bonjour la compagnie, aujourd’hui on jette un oeil sur l’effet de dotation, un biais cognitif qui affecte souvent notre jugement sans que l’on s’en aperçoive.

Voici une petite anecdote pour bien comprendre de quoi il s’agit.

Il y a quelques temps, j’ai assisté à un match de football d’une équipe que j’affectionne particulièrement dont les places se sont vendues très rapidement.

Le soir du match, quelqu’un n’ayant pas réussi à acheter une place à temps me propose de racheter la mienne pour 200 euros. Bien qu’ayant acheté la mienne 60 euros, je refuse.

L’étrangeté est que si, dès le départ la place avait été au prix de 200 euros, jamais je ne l’aurais acheté, j’aurais trouvé ça trop cher.

Dans cette situation je trouve donc que cette place ne vaut pas 200 euros quand il est question de l’acheter, mais qu’elle vaut plus que 200 euros quand il est question de la revendre.

Bizarre non ?

Cette petite histoire rend bien compte de ce que les économistes appellent l’effet de dotation.

Cela consiste à attribuer plus de valeur à une chose si on la possède que si on ne la possède pas.

Ce biais cognitif et émotionnel a fait l’objet de nombreuses expériences scientifiques de la part des économistes et notamment de la part de Daniel Kahneman.

D’après Kahneman, ce phénomène s’explique par le fait que la perte d’une référence, ici la place, est toujours perçue comme plus douloureuse que le gain n’est agréable, cela s’appelle l’aversion aux pertes.

Prenons un autre exemple encore plus frappant pour illustrer ce phénomène.

Imaginons que vous alliez voir une pièce de théâtre à 10 euros la place.  Vous avez acheté un ticket à l’avance et, arrivé au théâtre, vous vous apercevez que vous avez perdu votre ticket.

Rachetez-vous une place pour 10 euros ou alors est ce que vous abandonnez l’idée du théâtre ?

Dans l’expérience scientifique réalisée seulement 46% des personnes rachètent le ticket.

En revanche si vous décidez de ne pas acheter un ticket à l’avance, et qu’en arrivant à l’entrée du théâtre vous remarquez que vous avez perdu un billet de 10 euros,

Acheterez-vous quand même une  place de théâtre ?

Dans l’expérience la réponse est oui à 88%.

Etrange car concernant l’aspect financier il s’agit pourtant bien de la même situation, dans les deux cas on a perdu dix euros et il faut repayer dix euros pour aller voir la pièce de théâtre.

L’explication est que dans la deuxième situation on a juste perdu dix euros, alors que dans le premier cas on juge la perte de dix euros par rapport à une référence qui est le prix de notre ticket, et donc psychologiquement on a l’impression que le prix de la place double.

Qui a dit que l’homo œconomicus était un être logique et rationnel ?

Buddy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s